La sève de bouleau est devenue un classique de la cure intersaison ! Elle est récoltée à la fin de la période froide, entre le 15 mars et le 15 avril (cela varie en fonction des années.). La sève considérée comme le “sang” de l’arbre est directement récoltée au cœur du bouleau. Les producteurs percent un trou dans l’écorce et mettent un tuyau pour récolter la sève. Ce produit brut est un élixir qui nous accompagne merveilleusement bien en début de Printemps. Il s’agit de la seule cure de détoxification qui ne fatigue pas, puisqu’elle draine en douceur les toxines de l’hiver et reminéralise en minéraux et oligo-éléments l’organisme.

Les bienfaits de la sève de bouleau 

  • Dépuratif hépatique : permet de d’augmenter la production de la bile et ainsi d’éliminer les toxines et déchets délogés dans le foie.
  • Diurétique : favorise l’élimination rénale et l’élimination de l’acide urique.
  • Diaphorétique : augmente la transpiration en ouvrant les glandes sudoripares. 
  • Anti-inflammatoire et anti-douleur.
  • Antiseptique.
  • Astringent.
  • Anti-rhumatismale : apporte du phosphore, du calcium et du silicium, parfaits pour le métabolisme des os et pour leur solidité.

Elle est parfaite pour réhydrater et renforcer les muscles des sportifs, pour calmer l’inflammation chez les personnes souffrant de goutte et est idéale pour les problèmes de peau et de cheveux. 

 

Faire une cure de sève de bouleau

Pour bénéficier d’une bonne cure de détox et reminéralisation, il est conseillé de faire une cure de 3 semaines (10 jours minimum). Boire entre 15 cl et 25 cl de sève de bouleau à jeun, chaque matin, avant le petit-déjeuner. 

Une fois récoltée, la sève fraîche doit être conservée au réfrigérateur et consommée dans les 3-4 semaines maximum. Au début le goût de la sève est neutre et plus le temps passe, plus le liquide fermente. À savoir que la fermentation permet à la sève de déployer encore plus tous ses principes actifs ! L’ajout de clous de girofle et d’un morceau de cannelle peut aider à empêcher la fermentation de la sève.

En parallèle de cette cure de nettoyage et de revitalisation, il est important d’avoir une hygiène de vie équilibrée avec une alimentation saine, de la pratique quotidienne d’exercice physique et un bon sommeil. 

 

Les contre-indications à la cure de sève de bouleau

  • Personnes allergiques au bouleau,
  • Les femmes enceintes et allaitantes,
  • Personnes fortement médiquées, car la sève draine et peut enlever les principes actifs des médicaments. 
  • Personnes souffrant d’une pathologie rénale puisque la sève fait trop travailler les reins.

 

Où acheter de la sève fraîche bio, 100 % pure ?

Vous pouvez vous en procurer en magasin bio ou directement chez un récoltant à partir de la mi-mars jusqu’à début avril. Le mieux est de passer commande auprès de votre magasin bio ou de votre producteur. Vous pouvez également en acheter en ligne (comme par exemple sur https://www.vegetal-water.fr).

Faites bien attention à ce que la sève de bouleau soit bien française. Certaines sèves viennent d’Asie et sont riches en traitements (normes françaises # normes asiatiques) !

Quelle est la différence entre la sève de bouleau et le jus de bouleau ? 

Le jus de bouleau est une décoction de feuilles de bouleau qui est dilué dans l’eau. Contrairement à la sève fraîche de bouleau, ce n’est pas un produit vivant puisqu’il a été bouilli. Il est donc moins riche en oligo-éléments et minéraux. Cependant, il stimule bien nos organes d’élimination.

 

Avez-vous déjà testé la cure de sève de bouleau ? Quelle a été votre expérience ? 

N’hésitez pas à partager l’article :) !

Pin It on Pinterest