L’automne est le moment où notre corps peut commencer à ressentir les premiers signes du rhume et de la grippe. Comme la température extérieure commence à se rafraîchir, c’est maintenant le meilleur moment pour aider votre corps à rester en santé pendant les mois d’hiver. Si vous avez tendance à tomber malade durant la période hivernale, voici 7 conseils afin de renforcer votre système immunitaire :

 

1. Augmentez votre consommation de légumes et fruits frais

Veillez à consommer une gamme de fruits et légumes frais et colorés tous les jours. Les fruits et légumes sont anti-inflammatoires et antioxydants. Ils sont riches en polyphénols, en bioflavonoïdes, en vitamines, en minéraux et en nutriments.

Faites le plein de fruits et légumes riches en vitamine C comme le persil, le kiwi, les agrumes, les légumes à feuilles vertes sombres. Achetez-les biologiques dans la mesure du possible et assurez-vous de bien les laver s’ils ne sont pas biologiques. Je vous conseille de faire tremper les légumes et les fruits non-biologiques dans de l’eau et du vinaigre blanc pendant environ 10 minutes avant de les manger.

Si vous avez un extracteur, ne le rangez surtout pas au placard ! En vous faisant des jus frais quotidiennement, vous affronterez l’hiver en pleine forme.

 

2. Incluez des aliments anti-microbiens dans votre alimentation quotidienne

Beaucoup d’aliments dans nos cuisines sont anti-microbiens. Il s’agit notamment de :

  •  Ail
  • Oignon
  • Poireau
  • Échalote
  • Gingembre
  • Curcuma
  • Romarin
  • Sauge
  • Thym
  • Origan
  • Miel

En intégrant ces aliments de manière quotidienne dans votre alimentation, vous serez plus résistant aux infections, car ils luttent contre les bactéries, les virus et les parasites.

Je vous conseille d’utiliser ces ingrédients crus dans la mesure du possible pour obtenir au maximum tous leurs bienfaits. Par exemple, mélangez-les avec des pois chiches cuits, du jus de citron et de l’huile d’olive dans un mixeur pour faire un « houmous anti-microbien ». 

 

3. Savourez des aliments riches en probiotiques et prébiotiques

Le système digestif a un lien direct avec le fonctionnement de notre système immunitaire. Essayez d’intégrer dans votre alimentation des aliments qui contiennent des probiotiques naturels comme la choucroute, le kombucha, le kéfir (eau ou lait), du yaourt de bonne qualité ainsi que des prébiotiques naturels comme l’artichaut, le poireau, la banane, l’ail, les lentilles, les pois chiches. Ils aident à maintenir l’équilibre bactérien au sein de notre système digestif qui, à son tour, maintient notre système immunitaire en bonne santé.

 

4. Hydratez-vous

L’eau élimine les toxines de notre corps, favorise la production de lymphe, maintient le bon fonctionnement de nos intestins (si nous ne buvons pas assez d’eau, nous souffrons souvent de constipation) et favorise l’humeur et la concentration en maintenant notre cerveau hydraté.

Infusez votre eau avec des fruits comme des agrumes, du kiwi ou des baies pour la rendre plus attrayante. Lors de la période hivernale, consommez aussi des liquides chauds tout au long de la journée, comme des tisanes, des soupes et des bouillons. 

 

5. Pratiquez de l’exercice physique régulièrement

En pratiquant régulièrement de l’exercice physique, vous diminuerez l’anxiété, le stress et éviterez les états dépressifs. Les tensions nerveuses sont connues pour épuiser nos défenses immunitaires.

 

 

6. Dormez suffisamment

Comme les enfants en pleine croissance, nous avons besoin de dormir sinon notre système immunitaire s’affaiblit et nous devenons vulnérables à la maladie. En tant qu’adultes, nous avons besoin de huit heures de sommeil par nuit pour permettre à notre corps de produire des hormones, des protéines pour maintenir un système immunitaire sain. Si nous manquons de sommeil, nous serons plus vulnérables aux virus et aux infections bactériennes.

 

7. Exposez-vous à la lumière naturelle et veillez à votre taux de vitamine D

La quantité de lumière solaire appropriée pour répondre à vos besoins en vitamine D varie en fonction de votre emplacement dans le monde et de la distance qui vous sépare de l’équateur. Dans certains endroits en hiver, il est presque impossible d’atteindre son quota quotidien de vitamine D à partir de la seule lumière du soleil.

Le mieux est de tester votre taux de vitamine D en faisant des analyses. En cas de carence, il vous faudra 3 mois de supplémentation en vitamine D3 pour retrouver un bon taux. Je vous conseille de consulter votre médecin. La vitamine D est essentielle non seulement au bon fonctionnement immunitaire et à la santé des os, mais aussi à la bonne humeur.

Comme en hiver, il y a un manque de lumière naturelle, je vous recommande d’utiliser la luminothérapie pour éviter les dépressions hivernales et l’insomnie. 

 

Je vous recommande de consulter un praticien de santé naturopathe qui, avec une approche individualisée, vous aidera à renforcer votre système immunitaire à l’aide de techniques naturelles. Cela vous permettra de passer l’hiver sans problème ou à prévenir l’apparition de troubles liés à un système immunitaire peu performant.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager !

Pin It on Pinterest