La vitamine B12 appelée aussi cobalamine, a un rôle important dans notre organisme. Ce nutriment est nécessaire à des dizaines de milliers de fonctions quotidiennes dans notre corps. En plus de contribuer pour la méthylation de nombreux nutriments, le renforcement du système immunitaire; elle est vitale pour les fonctions du foie, elle aide à protéger et restaurer le cerveau et les tissus nerveux, à protéger contre les dommages causés par les virus et est extrêmement importante pour les pathologies neurologiques. À l’heure actuelle, presque tout le monde présente une déficience en vitamine B12. C’est notamment le cas des personnes atteintes d’une maladie auto-immune qui présentent généralement un risque de malabsorption entraînant des carences en nutriments ; or, dans le cas de pathologies inflammatoires chroniques,  le corps a besoin d’un plus grand nombre de vitamines, minéraux et anti-oxydants pour contrôler l’inflammation et répondre à la surstimulation du système immunitaire.

 

Niveaux optimaux de vitamine B12

Le dosage de la vitamine B12 est considéré comme normal lorsqu’il est compris entre 100 et 600 pmol/l, soit entre 130 et 800 ng/l.

Un taux de B12 < 200 pg/mL (< 145 pmol/L) révèle une carence en vitamine B12.

L’apport quotidien recommandé chez l’adulte est de 4 mg. L’absorption effective de ces 4 mg est de 50% donc de 2 mg.

 

Les symptômes en cas de carence

  • Faible énergie
  • Anémie
  • Dépression
  • Sensation d’aiguilles (paresthésie)
  • Faiblesse musculaire

Même si une analyse sanguine montre que votre taux de vitamine B12 est normal, cela ne signifie pas forcément que la B12 utilisable est absorbée là où elle doit l’être dans votre corps. Votre système nerveux central, votre foie ou d’autres organes peuvent encore être gravement déficients, et une carence en B12 du bon type, c’est-à-dire en B12 combinant la méthylcobalamine et l’adénosylcobalamine, ouvre la voie à l’apparition ou à l’aggravation de toutes sortes de symptômes et d’affections. Le manque de B12 est une carence bien réelle qui a des conséquences sur la santé.

 

Comment tester votre taux de vitamine B12 ? 

Les tests sanguins pour vérifier la B12Cliquez ici pour découvrir comment tester votre vitamine B12

Cliquez ici pour découvrir comment tester votre vitamine B12La prise de sang est le moyen le plus courant pour déterminer votre taux de vitamine B12. Pour obtenir un résultat sérique encore plus précis, il est préférable d’effectuer l’analyse sanguine à jeun et de s’abstenir de prendre des suppléments de vitamine B12 pendant trois jours. Cependant, un test sérique de vitamine B12 ne fait pas la différence entre les formes actives et inactives, il est donc important d’utiliser le test sanguin comme un simple guide. Une manière encore plus précise pour déterminer votre taux en vitamine B12 est de faire un test urinaire d’acide méthylmalonique (MMA). La B12 aide l’acide méthylmalonique dans l’organisme à se transformer en une autre substance. C’est pourquoi un taux élevé en acide méthylmalonique indique une carence. Ce test est remboursé sur prescription médicale.

 

Comment consommer plus de vitamine B12 au quotidien ?

Cliquez ici pour découvrir les sources de B12 dans l'alimentation

Il est à noter que la B12 s’assimile très bien avec les vitamines B6 et B9 ainsi que la vitamine C et le magnésium.

Les sources alimentaires (non inflammatoires) les plus courantes contenant ce minéral crucial sont les suivantes :

Sources végétales

  • Les légumes tubercules et les légumes racines auxquelles de la terre reste collée
  • Les champignons
  • La choucroute
  • Soja fermenté
  • L’argousier
  • La spiruline
  • L’algue Nori

Sources animales

  • Viande
  • Poissons
  • Coquillages et crustacés

La B12 contenue dans les sources animales est plutôt bien absorbée MAIS très peu dans les sources végétales. Les seules sources fiables à l’heure actuelle sont les compléments alimentaires.

 

Supplémentation en vitamine B12

Cliquez ici pour savoir comment vous supplémenter en vitamine B12

Il est nécessaire à tous les âges de la vie quand on vit avec une maladie auto-immune de se supplémenter en vitamine B12. En naturopathie, les compléments de vitamine B12 sont souvent séparés selon qu’ils sont “méthylés” ou non. Chez les patients atteints de maladies auto-immunes, la vitamine B12 méthylée peut être plus utile à l’organisme que la vitamine B12 non méthylée, car les patients atteints de maladies auto-immunes présentent souvent un défaut dans la façon dont leur organisme décompose et utilise certains nutriments. Une B12 orale de haute qualité avec de la méthylcobalamine et de l’adénosylcobalamine est idéale pour les personnes vivant avec une maladie auto-immune. Je recommande la B12 liquide de Vimergy.

 

 

error: Content is protected !!

Pin It on Pinterest