Bien qu’il y ait un réel engouement pour les médecines douces, la naturopathie n’est pas toujours très bien comprise.

Créée par Hippocrate, la naturopathie est une pratique de santé naturelle. Elle est considérée par l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S.) comme la médecine traditionnelle occidentale au même titre que la médecine traditionnelle chinoise ou que l’Ayurveda. Toutes les trois se distinguent de la médecine conventionnelle allopathique en ayant une approche globale et préventive du terrain. En effet, fondée sur un principe holistique, la naturopathie vise à appréhender l’individu dans sa globalité que ce soit sur le plan physique, psychique, émotionnel et énergétique. Elle cherche l’équilibre général du corps ainsi que les causes des troubles pour rétablir la stabilité.

« La naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.)

La naturopathie est à la fois axée sur la prévention, la pédagogie et sur la thérapeutique avec des cures et des stratégies qui vont permettre de stimuler en la personne des phénomènes de régénération. Pour y parvenir le naturopathe va utiliser différents moyens au travers de 10 techniques de santé; lesquelles vont aider à booster la santé de la personne.

Ces 10 techniques sont :

•  L’alimentation : nutrition, diététique, cures saisonnières,…
•    La psychologie : gestion du stress et des émotions, relaxation, relation d’aide, sophrologie,…
•    Les exercices physiques : culture physique, gymnastique douce, stretching,…
•    L’hydrologie : utilisation de l’eau locale ou générale, interne ou externe.
•    Les techniques manuelles : massages non médicaux
•    Les techniques respiratoires : pratiquées dans le cadre du yoga, Qi gong, bol d’air Jacquier, …
•    La phytothérapie et aromathérapie : plantes et huiles essentielles
•    La réflexologie : appliquée aux oreilles, pieds,…
•    Les techniques énergétiques : recours aux différentes formes de magnétisme
•    Les techniques vibratoires : utilisation des couleurs, d’élixirs…

La naturopathie vous permet donc de rester en bonne santé, d’être acteur de votre bien-être en prenant soin de vous par des moyens naturels.

La naturopathie ne remplace en aucun cas la médecine allopathique car elle est inadaptée aux situations d’urgence, de douleurs intenses et aux maladies graves, lésionnelles ou dégénératives (cancer, leucémie, diabète, arthrose…). En réalité naturopathie et allopathie sont deux médecines complémentaires. Le médecin conventionnel est un spécialiste de la maladie tandis que la naturopathe est un spécialiste de la santé. Le médecin va lutter contre la maladie en se posant la question suivante : “Comment la personne est tombée malade ?”. Le naturopathe, lui, va encourager la santé, chercher la « cause » plutôt que d’essayer de supprimer le symptôme. Il se pose les questions suivantes : « Pourquoi la maladie s’est installée ? Que puis-je corriger ? ». Il travaille toujours en collaboration avec le médecin allopathe et n’ira jamais à l’encontre d’un traitement symptomatique en cours. Il ne donne pas de prescription et ne réalise pas de diagnostic (réservé au médecin diplômé d’Etat).

Et vous, saviez-vous vraiment ce qu’était la naturopathie avant de lire cet article ? N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

 

Pin It on Pinterest