L’iridologie est l’art et la science d’étudier l’iris de l’oeil. C’est une méthode de dépistage qui est très utilisée par les naturopathes et les iridologues dans un objectif de prévention de santé. On retrouve des traces de l’iridologie 1000 ans avant notre ère, mais c’est au 19ème siècle, notamment grâce à Ignaz Von Peczely, que cette technique prend sa forme moderne et cartographie l’iris de l’oeil.

L’iridologie permet d’analyser des caractéristiques de l’iris telles que la couleur et la structure afin de déterminer l’intégrité des tissus dans tout le corps. En effet, en fonction de la couleur des yeux, des tâches, du relief et des signes iriens qui peuvent s’y dessiner, on va pouvoir en déduire une prédisposition ou une tendance en matière de santé.

L’iris nous donne des informations sur :
– nos prédispositions héréditaires
– nos forces
– nos faiblesses avec d’éventuelles atteintes organiques
– notre système nerveux
– notre circulation sanguine
– notre niveau d’inflammation
– notre niveau de vitalité
– nos carences qui peuvent être vitaminiques, minérales et/ou énergétiques.

On dit souvent que l’oeil est le miroir de l’âme. En iridologie, on dit que l’iris est le miroir du corps.
Tous les organes de l’oeil sont censés avoir une place bien précise sur cette topographie irienne :

Dans les iris, on voit la représentation du fonctionnement du corps humain dans sa globalité.
Chaque partie ou zone de l’iris se rapporte à certaines zones du corps et à des systèmes particuliers tels que le système cardiovasculaire, le système nerveux, la digestion et la peau.
Les fibres et les motifs observés dans l’iris peuvent nous aider à déterminer quelles zones peuvent être touchées et le niveau de vitalité ou d’affaiblissement de cette zone. Cela permet aux naturopathes et aux iridologues de se concentrer sur les systèmes qui peuvent nécessiter des soins, des corrections ou des protections.

Quand on observe les yeux, on s’aperçoit qu’il y a une résonance entre le vécu et l’iris.
L’oeil est le reflet de la réponse réflexe des organes et les signes iriens sont présents avant même qu’une pathologie cliniquement décelable puisse être diagnostiquée. En iridologie, le signe précède le symptôme.

Lors d’une consultation, le naturopathe analysera vos iris pour étudier votre terrain et vos prédispositions. Cela lui permettra de déterminer un programme d’hygiène de vie personnalisé en rapport avec vos objectifs de santé.
L’iridologie étant non invasive, le praticien utilisera généralement une loupe spéciale ou un iriscope pour prendre des photos numériques afin d’analyser vos iris.

Attention, l’analyse des iris ne permet pas de faire de diagnostic. Seul le médecin est habilité à faire un diagnostic.

Si le sujet vous intéresse, je vous conseille fortement le livre de Jean-Pierre Lancel “Iridologie de terrain” ainsi que celui de Julien Allaire “La santé par l’oeil : comprendre et utiliser l’iridologie”.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

Pin It on Pinterest